Clara-Jumi Kang

Sud-Coréenne/ Allemande

Née en Allemagne dans une famille de musiciens, Clara-Jumi Kang a commencé à jouer du violon à l’âge de trois ans et, un an plus tard, elle est devenue la plus jeune élève de la Mannheim Musikhochschule. Elle a ensuite étudié avec Zakhar Bron à la Musikhochschule de Lübeck et, à l’âge de sept ans, elle a obtenu une bourse complète pour étudier à l’Université de Lübeck

Biographie


La violoniste Clara-Jumi Kang est une artiste d’une musicalité suprême, d’un raffinement et d’une assurance irréprochables, comme en témoignent les nombreux prix et distinctions qu’elle a reçus depuis qu’elle a fait irruption sur la scène en remportant le concours international de violon d’Indianapolis en 2010, dans la foulée de ses succès au concours de violon de Séoul (2009) et au concours de violon de Sendai (2010). Son cycle de sonates pour violon de Beethoven avec le pianiste Sunwook Kim, paru chez Accentus la saison dernière, a reçu d’excellentes critiques et nominations.

Parmi les temps forts récents et actuels, citons ses débuts aux Proms avec le BBC National Orchestra of Wales sous la direction de Ryan Bancroft dans le Concerto pour violon de Mendelssohn, des concerts avec le Gurzenich Orchester/Roth, le Deutsche Kammerphilharmonie Bremen/P Järvi, le Royal Stockholm Philharmonic/ Denève, le City of Birmingham Symphony Orchestra/Schwarz, le Munich Philharmonic Orchestra/Chung et le BBC Philharmonic Orchestra/Mena, ainsi qu’une tournée en Australie avec le Melbourne Symphony, l’Auckland Philharmonia, le West Australian Symphony Orchestra et le KBS Symphony Orchestra.
Elle a fait ses débuts en tant que concertiste avec l’Orchestre Symphonique de Hambourg à l’âge de cinq ans et s’est depuis produite avec des orchestres tels que l’Orchestre Philharmonique de Varsovie, l’Orchestre de Chambre de Cologne, l’Orchestre de Chambre de Vienne, la Kremerata Baltica, l’Orchestre Philharmonique de Rotterdam, l’ Orchestre Mariinsky, l’Orchestre National de Belgique, l’Orchestre de la Suisse Romande, l’Orquesta Sinfónica de RTVE, l’Orchestre Symphonique Tchaïkovski, l’Orchestre Symphonique d’Anvers, l’Orchestre symphonique d’Amsterdam. et l’Orchestre Philharmonique Royal de Stockholm avec des chefs d’orchestre tels que Boreyko, Fedoseyev, Gergiev, Kremer, Mena, Poppen, François Xavier Roth, Varga, Lü Jia, Chung, Holliger, Märkl et Yamada.

Plus loin, elle s’est produite aux États-Unis avec les orchestres symphoniques d’Atlanta, du New Jersey, d’Indianapolis et de Santa Fe, ainsi qu’en Asie avec l’Orchestre Symphonique de la NHK, l’Orchestre Symphonique Métropolitain de Tokyo, le nouvel Orchestre Philharmonique du Japon, l’Orchestre de Pékin du NCPA, l’Orchestre Philharmonique de Macao, l’Orchestre Symphonique de Taipei et l’Orchestre Philharmonique de Séoul.

En 2012, elle a été sélectionnée parmi les 100 « personnes les plus prometteuses et influentes de Corée » par le grand journal coréen Dong-A Times et a reçu le Daewon Music Award (2012) pour ses réalisations internationales exceptionnelles ainsi que le Kumho Musician of the Year (2015).
Clara-Jumi Kang a enregistré deux disques pour Decca : « Modern Solo », avec des oeuvres telles que « Erlkönig » de Schubert et des sonates d’Ysaÿe, et un album Brahms/Schumann avec Yeol-Eum Son. Musicienne de chambre dévouée, elle est membre de la série Spectrum Concerts à la Philharmonie de Berlin et participe régulièrement à des festivals en Asie et en Europe.

Née en Allemagne dans une famille de musiciens, Clara-Jumi Kang a commencé à jouer du violon à l’âge de trois ans et, un an plus tard, elle est devenue la plus jeune élève de la Mannheim Musikhochschule. Elle a ensuite étudié avec Zakhar Bron à la Musikhochschule de Lübeck et, à l’âge de sept ans, elle a obtenu une bourse complète pour étudier à l’Université de Lübeck.
Elle a reçu une bourse complète de la Julliard School pour étudier avec Dorothy Delay et a obtenu sa licence et sa maîtrise à l’Université nationale coréenne des arts sous la direction de Nam-Yun Kim avant de terminer ses études à la Musikhochschule de Munich avec Christoph Poppen.
Clara-Jumi Kang joue sur le Stradivarius « Thunis » de 1702.

Vidéo


Productions de la saison